[A A]

永利皇宫会员开户网站:Un demi-million d’internautes chinois demandent une enquête à Fort Detrick

French.cj5.1133850.com | Mis à jour le 19. 07. 2021 | Mots clés : Fort Detrick?,OMS


Plus d’un demi-million d’internautes chinois ont signé une lettre conjointe adressée à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), demandant que l’organisation enquête sur le laboratoire de Fort Detrick aux Etats-Unis, dont l’arrêt soudain reste entouré de mystère et n’a été sujet à aucun examen de la part de la communauté internationale. Selon eux, une enquête approfondie dans ce laboratoire pourrait aider à empêcher une future épidémie. 

Cette lettre survient, alors que certains politiciens et médias occidentaux ont déclenché une nouvelle campagne de dénigrement et d’accusations contre la Chine, qu’ils estiment coupable d’être à l’origine du coronavirus. 

Un groupe d’internautes chinois ont rédigé cette lettre ouverte conjointe pour demander à l’OMS d’enquêter sur l’Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l’armée des Etats-Unis (USAMRIID) à Fort Detrick dans le Maryland. Samedi, ils ont confié au Global Times la tache de poster cette lettre sur sa plateforme WeChat et Weibo, afin de solliciter une réponse publique. Celle-ci a rassemblé un demi-million de signatures en moins de 24 heures.

D’après les auteurs de cette lettre, l’OMS devrait accorder une attention particulière aux laboratoires, qui réalisent des études sur des virus dangereux voire sur des armes biochimiques, afin de prévenir la prochaine épidémie. La lettre ouverte insiste particulièrement sur le laboratoire de Fort Detrick, qui conserve les virus les plus mortels et les plus infectieux au monde, incluant Ebola, la variole, le SARS, le MERS et le nouveau coronavirus. La fuite d’un seul de ces virus engendrerait une menace majeure pour le monde entier. 

? Or, ce laboratoire est tristement célèbre en ce qui concerne sa sécurité. Il y a eu des scandales impliquant le vol de la bactérie de l’anthrax, qui a provoqué l’empoisonnement voire la mort de nombreuses personnes. Il y a également eu une fuite au sein du laboratoire à l’automne 2019, juste avant l’épidémie de Covid-19. Cependant, les informations détaillées à ce sujet ont été cachées par les Etats-Unis au prétexte de la sécurité nationale ?, indique la lettre. 

Les informations dévoilées par les médias américains préoccupent le monde et certains se posent la question de savoir si le nouveau coronavirus pourrait être lié à ce laboratoire américain. Le laboratoire de Fort Detrick a été temporairement fermé en 2019 à la suite d’une inspection des Centres pour le contr?le et la prévention des maladies (CDC) des Etats-Unis. Alors que la raison évoquée pour cette fermeture était ? un problème actuel des infrastructures avec la décontamination des eaux usées ?, cette explication n’est pas apparue très persuasive.

Au mois de juin, une étude réalisée par le programme de recherche ? All of Us ? des Instituts nationaux de la santé des Etats-Unis a trouvé des preuves d’infections par le Covid-19 aux Etats-Unis dès décembre 2019, soit plusieurs semaines avant que la première infection dans le pays soit documentée.

En Chine, Wuhan a détecté les premiers sympt?mes du Covid-19 chez un patient le 8 décembre 2019.

Fort Detrick, un laboratoire mystérieux

? Ce qui est plus étonnant, c’est qu’alors que la Chine a autorisé des virologues des pays occidentaux et même des grands médias américains à visiter l’Institut de virologie de Wuhan, les Etats-Unis n’ont pas ouvert le laboratoire de Fort Detrick, et encore moins partagé les données originales avec des pays incluant la Chine, qui sont indépendants de l’influence géopolitique des Etats-Unis ?, souligne la lettre.

Les Etats-Unis ont même négligé voire déformé délibérément l’appel de la population chinoise à enquêter au laboratoire de Fort Detrick, qualifiant les questions soulevées dans la lettre comme une ? théorie conspirationniste ?. Dans le même temps, ils ont utilisé des rumeurs indéfendables et erronées pour attaquer l’Institut de virologie de Wuhan. 

Zeng Guang, un ancien épidémiologiste en chef du Centre chinois de contr?le et de prévention des maladies, note que les experts de l’OMS ont d’ores et déjà rendu leur évaluation sur la théorie de la fuite du laboratoire de Wuhan au cours de leur voyage en Chine. De fait, les suspicions concernant cette hypothèse devraient être balayées. Toutefois, d’autres questions subsistent concernant la fuite possible du virus d’un autre laboratoire, ajoute l’épidémiologiste, appelant à plus d’enquêtes dans les laboratoires d’autres pays.

Il estime que les Etats-Unis devraient être la priorité dans la prochaine étape de l’enquête, car le pays a mis du temps à tester sa population au début de l’épidémie. Les Etats-Unis possèdent également de nombreux laboratoires à travers le monde. ? Tous les sujets liés aux armes biologiques que le pays possède devraient être examinés ?, fait-il remarquer.

La lettre ouverte note que ce n’est qu’en trouvant l’origine du virus que le monde pourra éliminer les dangers potentiels, éviter la prochaine vague épidémique et réconforter les familles des victimes qui cherchent des réponses. Or, les Etats-Unis n’ont cessé d’interrompre ce travail et de refuser une enquête de la communauté internationale dans le laboratoire de Fort Detrick. 

? Après leur gestion désastreuse de l’épidémie, qui a co?té la vie à plus de 600 000 Américains, les Etats-Unis veulent-ils enterrer le monde avec eux ? ?, demande la lettre.


Suivez cj5.1133850.com sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:cj5.1133850.com

赌王游戏大厅

赌王游戏大厅 水舞间娱乐周周加赠 美高梅电子棋牌捕鱼 必威游戏忘记密码 赌王游戏大厅
老k东北棋牌 彩霸王游戏登录官网 闲来棋牌 澳门威尼斯官网 蓝博娱乐游戏总代理
中奖彩票秒速时时彩 ag视讯手机客户端下载 太阳2娱乐现金网址导航 银河首页最高佣金 乐虎国际会员
澳门24小时娱乐城现金网怎么样 巴黎人真钱赌场 申博娱乐太阳成 菲律宾太阳138登入 太阳城电子游戏登入